Les Voyages immobiles

Après la réussite de la série Les déjantérotiques,
le Poisson volant lance aujourd’hui Les Voyages immobiles. 

Dix nouvelles savoureuses publiées sous la forme de Leporello, illustrées par Silvain Monney et ses papiers découpés.

 

 

 

 

 

Une nouvelle expérience littéraire et artistique

Les Éditions Le Poisson volant créent des objets littéraires, des pièces rares situées entre le livre et l’œuvre d’art.

Une littérature qui se sent, se touche, se lit, s'écoute.

Chaque détail compte: le concept de l’objet lui-même - un Leporello; son impression en estampe ; le choix du papier - un Gmund 100% Chanvre; la reliure artisanale; la musique originale.

Les papiers découpés de Silvain Monney

La dimension du Poisson volant va au-delà d’un simple projet de publication : c'est un lieu de rencontres et de dialogues entre artistes de différents horizons. 

Chaque mois, un cadeau de lecture

Nous innovons jusque dans la manière de transmettre ces objets aux lectrices et aux lecteurs.

Chaque abonné·e reçoit, chaque mois,
un petit cadeau de lecture dans sa boîte-aux-lettres.

Un projet transmédia

Chaque Leporello est accompagné d’une version audio, des lectures à plusieurs voix: Yvette Théraulaz, Michel Voïta, Sophie Pasquet Racine et Pierre Crevoisier. 

La musique des podcasts est signée Jean-Sam Racine, avec la complicité d’Elsa Dorbath au violoncelle.

Leporello et musique
arbre sonore

L'arbre sonore

Pour présenter ses productions au public, le Poisson volant a imaginé un arbre sonore. Une élégante structure en bois flotté dont les fruits sont des casques audios, traditionnellement utilisés lors des silent discos, dont l’usage détourné permet l’écoute des histoires du poisson.

J'aime autant vous dire!

J'aime autant vous dire!

Je m'inscris à la lettre du Poisson volant

Le Poisson vole! On vous donne des nouvelles!