Les déjantérotiques

Un projet éditorial original, unique et sensoriel
12 expériences littéraires et artistiques
12 artistes femmes suisses
12 univers à découvrir
12 mois pour se faire plaisir

Le caresseur de mots

Le quatrième numéro de la collection des déjantérotiques.

12 nouvelles, signées par Pierre Crevoisier, enregistrées sous la forme de podcasts et illustrées par 12 femmes artistes suisses. Les oeuvres forment une série et seront disponibles sur cette plateforme, à raison d’une par mois durant toute l’année 2021.

La Disparition

Une nouvelle originale de la collection des déjantérotiques,  “Le caresseur de mots”, de Pierre Crevoisier, sous la forme d’un livret, sur papier Extraprint. 20 pages.

Un podcast mise en musique et réalisé par Alain Tissot, lu par Pierre Crevoisier.

L'arbre, vu par Adrienne Barman

Une oeuvre de la photographe Lea Lund
Sérigraphie sur papier Conqueror 300g
format 25/32.5 cm
tirage limité – 50 exemplaires
numérotés et signés

Adrienne Barman

Lea LundNée en 1960 à Lausanne. Diplôme de l’ECAL en 1986. Lea Lund vit et travaille depuis 1990 entre Lausanne et Paris. De nombreux portraits de personnages politiques ou littéraires ont étés publiés dans la presse, en particulier en Hollande, en France et en Suisse. Depuis des années, elle consacre une part importante de son temps à la photographie, s’intéressant particulièrement aux portraits et à l’architecture. Sa créativité est toujours intimement lié à sa vie. Depuis sa rencontre avec Erik K en juillet 2011, elle réalise avec lui une série photographique dont il est le sujet, et qui l’amène à réunir enfin la gravure, le dessin et la photographie.


Avez-vous un abonnement?

10 Commentaires

  1. Vivienne

    Je viens d’écouter Maria, calée dans un fauteuil au jardin, le soleil encore chaud. J’ai beaucoup aimé. L’ambiance, l’Italie (quel accent…!), la sensualité du début jusqu’à la fin, ta voix, une belle voix qui raconte, l’histoire de cette dame qui prend de l’âge et qui se souvient toujours des mains de l’homme qu’elle a aimé, sous elle, en elle. Ses fesses contre le cuir chaud. C’est très beau. Fin. Élégant. Sensuel.

    Réponse
  2. Mireille

    Très très joli
    Très apprécié
    On a adoré
    Le propos
    Les mots
    L’objet
    L’esthétique
    Bravo et merci de tout coeur de ce moment de plaisir.

    Réponse
  3. Marie-France

    Joli réveil ce matin avec ta voix contant « la disparition ».
    Merci Pierre, quel talent d’auteur…tu nous emmènes dans les méandres de ton imaginaire pour soudain nous heurter à une réalité puis nous emmener voler toujours plus vers tes hauteurs à dos de poisson…ou de sirène, c’est selon.
    Avec ta voix en plus, c’est déliciel!

    Réponse
  4. Marianne

    Bravo pour cette histoire déjantée et pleine de sensualité !!! Tes mots sont des délices à découvrir chaque mois !

    Réponse
  5. Rachel

    Bô et Bon.
    Tous les sens y sont.
    Bravo

    Réponse
  6. Michèle

    Ce troisième cahier est tout aussi palpitant et poétique. Lu relu écouté et toujours le même plaisir d’entendre ta voix. (…) Mes copines sont aussi sous le charme.

    Réponse
  7. Corinne

    Elles s’égrènent, les nouvelles de Pierre, dorées et justeuses comme un grain de raisin croquant, dans notre bouche gourmande.
    Et les illustrations (bravo les filles, j’adore), pour le plaisir et le vif – dans les yeux.
    Elles arrivent dans ma boîte aux lettres, rien que pour moi, soigneusement emballées dans un papier de soie.
    Quels plaisirs ! du papier sous les doigts, des mots au dedans, des histoires et des illustrations.
    J’adore.

    Réponse
  8. Christine

    .Je me suis inscrite pour recevoir « Le secret de Maria ».
    Quelle surprise en le recevant! Un emballage délicat et soigné, un vrai cadeau qui m’a réchauffé le cœur! Comme une attention très personnelle.
    La publication en elle-même est d’une belle qualité. Un texte surprenant, bien ficelé et envoûtant.
    Je vous remercie d’avoir envoyé ce rayon de soleil qui m’a permis un moment d’évasion. Merci pour ce texte si bien illustré!

    Réponse
  9. Jo

    Quel bonheur en ce dimanche matin pluvieux, blottie au coin du feu, de chevaucher un tapis volant et de me laisser emporter en quête du Grand Coquelicot, tout en ne me doutant pas que le voyage ne fait que commencer … pour m’emporter vers des espaces encore bien plus improbables, bien plus fous, bien plus intimes … jusqu’à m’inviter à m’habiller, à mettre mes souliers, à prendre mon bâton et à me rendre au rendez-vous du Grand Noyer… Merci!

    Réponse
  10. Corinne

    J ai reçu ma petite enveloppe cartonnée et son contenu délicat
    La nouvelle
    Tout aussi jolie
    Et si originale
    Je pense que c’est ma préférée
    Avec la nouvelle de SF
    Elles sont toutes magnifiques
    Mais c’est comme les fleurs
    On les aime fleurs
    Forcément
    Mais on a ses fragrances, ses couleurs, ses formes
    Que l’on préfère un peu plus. (…)
    J aime bcp bcp cette nouvelle.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

        

DESIGN BY INFOMANIAK | POWERED BY WORDPRESS 

J'aime autant vous dire!

J'aime autant vous dire!

Je m'inscris à la lettre du Poisson volant

Le Poisson vole! On vous donne des nouvelles!